0142255571 soudan75@orange.fr

Tourisme

 

Le Soudan bénéficie de ressources touristiques variées grâce à la disponibilité d’énormes capacités naturelles. Il est considéré comme l’un des pays Africains les plus riches en vie sauvage, oiseaux et paysages naturels du Nil, tout cela  encourage l’investissement dans le tourisme. Le climat du Soudan est caractérisé par divers conditions climatiques qui sont modérées tout le long de l’année dans la région de la Mer Rouge, spécialement sur les hauts plateaux comme La station estivale d’Erkwiet.

 

Le secteur touristique est considéré comme une ressource économique importante car il ramène de la devise étrangère dans le pays. Le tourisme favorise aussi les nouvelles connaissances et les relations amicales avec les personnes attirées par notre pays  et par ses vastes ressources touristiques.

 

De cette façon, le tourisme joue deux rôles clés. Premièrement il renforce la bonne image du Soudan à l’extérieur, reflétant la bonne nature de son peuple, sa civilisation, son héritage populaire et ses arts. Deuxièmement, il contribue au renforcement de la diplomatie populaire du pays.

 

Le Soudan fut témoin de plusieurs civilisations successives comme celles de Meroe et Koush. Les sites antiques de ces civilisations sont toujours visibles dans beaucoup de régions de l’état du Nord, la région de Shendi, Al-Bejrawia, Al-Naqa, Al-Musawarat, Meroé, Karima, la montagne d’Al-Berkal et d’autres. Ces ressources touristiques peuvent générer un grand revenu de devises pour le pays si elles sont utilisées et promues de la meilleurs façon possible sur les marchés de tourisme internationaux.

 

La promotion de ces ressources donne aux citoyens soudanais l’opportunité de passer leurs vacances à l’intérieur du pays, ce qui réduit les effets négatifs provenant des voyages à l’étranger, à des fins touristiques.

 

Les activités touristiques au Soudan commencèrent à l’aube de l’indépendance avec les maigres ressources du pays  qui étaient soigneusement et honnêtement redirigées pour refléter la splendide image touristique du Soudan au monde extérieur. L’État, représenté dans l’Administration Générale de la Vie Sauvage, a entamé la mise en place de beaucoup de domaines de chasse et des réserves de protection et de préservation des animaux  gardant à l’esprit qu’ils sont une richesse nationale et précieuse qui doit être transmise aux générations futures (réserve de Nemolie, Booma, Al-Zaraf dans les états du Sud).

 

Antiquités et Régions Naturelles

 

Le Soudan est considéré comme l’un des rares pays doté d’une grande variété de ressources touristiques. Avec le littoral de la Mer Rouge qui s’étend sur plus de 700 kilomètres, caractérisé par un grand nombre d’attractions touristiques, comprenant la plongée et la photographie sous-marine, outre  l’aviron et le ski nautique.

 

Le littoral de la Mer Rouge jouit de nombreux golfes et récifs coralliens inestimables et uniques, la région  est restée préservée  de la contamination qui afflige de nombreuses mers et des régions touristiques dans le monde.

 

Le Soudan jouit aussi d’un ancien héritage dans le secteur des civilisations et antiquités représentant une grande attraction touristique autant pour les citoyens Soudanais que pour les touristes.

 

Cet héritage est regroupé dans les régions du Nord comprenant Al-Nag’a Al-Musawarat, Karima, Al-Berkal, Méroé, Dongola et d’autres. Ces régions et d’autres ont vu d’anciennes civilisations prouvées par les restes des pyramides et des temples avec une grande partie se trouvant à découvert. Ces régions attirent beaucoup d’experts et chercheurs dans ce domaine. En outre, ils sont considérés comme des sites archéologiques sans trafic touristique malgré la disposition d’énormes ressources.

 

Les régions centrales au Soudan incluant Sennar et Sinja contiennent des antiquités du royaume d’Al-Funj (Le Sultanat Noir). Les antiquités de cette région témoignent de la longue et authentique histoire du royaume.

 

Il y a beaucoup d’antiquités de l’État du Mahdi à l’est et à l’ouest du Soudan ainsi que dans la capitale nationale. Ces antiquités qui reflètent la gloire et l’histoire du peuple soudanais, à côté de l’existence de nombreuses autres antiquités dans d’autres régions méritent d’attirer les touristes étrangers pour les familiariser avec l’histoire du pays.

 

À l’est du Soudan, dans la région de Sawakin, sur la Mer Rouge, il y a beaucoup d’antiquités indiquant l’existence d’une grande période dans l’histoire du Soudan. L’île de Sawakin, par exemple, est considérée comme l’une des régions qui a été témoin d’un développement urbain et de styles uniques d’architecture. Elle est maintenant considérée comme l’une des seules régions du monde dans ce domaine. Il y a beaucoup de touristes intéressés par cet aspect de l’histoire, et qui peuvent être attirés par ce site.

 

L’état a également mis en place le Parc Touristique National d’Al-Dinder pour la vie sauvage dans l’état central en 1935. Ce parc est considéré l’une des plus grande réserves d’Afrique. Il occupe une position unique au nord de l’équateur sur une surface de 6400 kilomètres carrés.

 

En 1990, le gouvernement annonce la mise en place de la réserve marine nationale de Sanganieb sur une surface d’environ 12 kilomètres carrés comme la première réserve aquatique Soudanaise dans la région de la Mer Rouge. Le gouvernement a aussi mis en place le Village Touristique Arous dans la région de la Mer Rouge et des villages de Jemieza dans l’Etat équatorial.

 

Des zones de chasse sont réservées dans les collines de la Mer Rouge et la chasse aux oiseaux au Lac Kindy, dans l’Etat du Darfour, après les avoir protégés contre le braconnage.

 

On trouve également  des zones de chasse dans aux regions de sud e Soudan , la Montagne d’Al-Dari, la région d’Al-Fuweir, la région d’Al-Rugia Al-Zargha, Al-Misairi et la montagne Foanghar dans l’Etat de Kordofan.

 

Jebel Marra

 

Jebel Marra se trouve à l’ouest du Soudan, un des endroits les plus distingués dans la région du Darfour. Il s’étire sur plusieurs milliers de kilomètres, depuis la petite ville de Kas dans le sud jusque dans les faubourgs d’Al Fasher dans le nord, couvrant une surface de presque 12800 Km². Jebel Marra se trouve à 10 000 pieds au dessus du niveau de la mer, le second plus haut point du pays. Il consiste en une chaîne de montagnes longue de 240 kilomètres et large de 80 kilomètres, avec des chutes d’eau et des lacs volcaniques d’une beauté scénique exceptionnelle.

 

Le climat des montagnes est doux, semblable au climat  méditerranéen, où il pleut presque toute l’année et cela permet la croissance d’une végétation abondante d’agrumes, de pommes et de denses groupes d’arbre forestiers.

 

La pluie lourde de Jebel Marra et ses nombreuses gorges fournissent de vastes terres cultivables avec un flot continu d’eau transformant le sol en une terre idéale pour la culture du sorgho, du millet, des légumes et une grande variété d’arbres fruitiers.

 

La Vie Sauvage

 

En s’étirant du désert dans le nord jusqu’à la savane Soudano-guinéenne dans le sud, et des forêts tropicales denses dans le sud-ouest extrême jusqu’aux régions montagneuses de l’est, le Soudan est un hôte naturel pour une diversité de vie sauvage exceptionnelle. Pas moins de 34 espèces d’antilopes  ont été identifiées, éparpillées dans tous les endroits et reflètent la grande diversité de l’habitat. Certaines espèces se confinent dans des habitats spécifiques localisés. D’autres traversent de grandes distances, en migrant, chaque saison, d’une zone à l’autre.

 

Les Amoureux de la Mer

 

La côte Soudanaise de la Mer Rouge, qui s’étend sur 750 kilomètres depuis les frontières au nord du Soudan avec l’Égypte, jusqu’à la frontière sud avec l’Érythrée, est unique et inégalée, célèbre pour la pureté et la beauté inexplorée de ses plages. La région est connue internationalement comme un endroit idéal pour faire de l’apnée, de la plongée, profiter de la vie maritime et la pêche au gros. La vie marine est riche et diverse avec des eaux claires comme du cristal, des récifs de corail et une vie aquatique exotique et colorée. La Mer Rouge est vue comme un grand lac qui intercède entre la mer méditerranée au nord et l’océan indien au sud avec des fjords et des îlots.

 

Les Safaris

 

L’une des réserves d’animaux sauvages les plus célèbres du pays est Dinder Park, situé à quelques 585 kilomètres au sud-est de Khartoum. Les véhicules à 4 roues motrices, préparés spécialement pour ce genre de circuit, couvrent cette distance en 10 heures, passant à travers l’Etat d’ El Gezira qui est considéré comme le plus grand domaine d’agriculture irriguée, Passant par  la ville de Sennar, capitale du premier royaume Islamique du Soudan (1504-1821). La ville est dotée d’un barrage sur le Nil Bleu, qui date de 1925 et irrigue le domaine d’el Gezira.

 

Tourisme à Khartoum

 

L’état de Khartoum est composé de trois villes principales : Khartoum, Khartoum Nord et Omdurman. Toutes les trois sont reliées par quatre ponts. L’un des endroits les plus passionnants à visiter à Khartoum est le Musée National, le gardien du riche héritage historique du Soudan. Il y a aussi le musée Ethnographique, qui reflète la vie culturelle et regroupe des objets de l’artisanat traditionnel du peuple Soudanais. Le musée d’Histoire Nationale met en lumière  la vie animale très diversifiée du Soudan.

 

Le Soudan, Un paradis sur terre : Une nation, mille mondes

 

Il y a d’innombrables attractions touristiques au Soudan, inégalées dans le monde. Il y a les sites d’anciennes civilisations, la diversité culturelle, ethnique et climatique colorée, une flore magnifique et  une faune unique et endémique  qui inclut des animaux et des espèces de plantes rares, des parcs de conservation de la vie sauvage comme le Dinder Park, les stations montagnardes de la Mer Rouge – toutes sont de bonnes attractions pour les touristes, réalisateurs de films et investisseurs.

 

La Mer Rouge Soudanaise (750 kilomètres environ)

 

L’un des sites  naturels les plus attrayants c’est le littoral de la Mer Rouge. C’est la plus grande attraction touristique du pays qui s’est forgé une excellente réputation dans le monde. Caractéristiques géologiques de la Mer Rouge : La mer Rouge un long et étroit bassin marin, dont la longueur totale est d’environ 1915 kilomètres.  Il s’étend vers le nord depuis le détroit de Bab El Mandab au Yémen jusqu’à la pointe sud de la péninsule du Sinaï en Égypte. Il atteint 306 kilomètres à son point le plus large.

 

Quelques villes soudanaises

 

Atbara

 

L’un des principaux avantages d’Atbara est qu’elle se trouve près de la cinquième Cataracte du Nil. Prévoyez seulement quelques heures là-bas – assez longtemps pour voir la Cataracte et les vielles locomotives à vapeur qui avaient rendu l’âme et rouillent sur des chemins de rails. 172 miles (277 kilomètres) au nord-est de Khartoum.

 

Dinder National Park La réserve (16000 acres / 6475 hectares)

 

Situé  dans l’Etat de Sinnar à 250 miles (400 kilomètres) à l’est du Soudan, près de la frontière  avec l’Éthiopie, Dinder National Park où on peut observer des lions, des singes, des girafes, des léopards, des guibs harnachés, des koudous, des antilopes, et beaucoup d’espèces d’oiseaux. La principale saison active du parc est de janvier à Avril.

 

Dongola

 

Sur le Nil, au nord du Soudan, cette ville repose dans une zone connue pour sa culture de la datte. De l’autre côté de la rivière se trouvent les ruines du Temple de Kawa. Dongola est desservie par des bus et bateaux à vapeur (les mois d’hiver seulement), 284 miles (457 kilomètres) à vol d’oiseau, de  Khartoum, la capitale.

 

Visites Archéologiques et culturelles Les premières traces de vie au Soudan remontent à 25 000 ans, prouvées par la découverte de reliques connues à ce jour sous le nom de Reliques de Singa (man) Il y a quatre sites principaux et quelques autres, plus petits, dont l’histoire remonte à 750 ans avant Jésus Christ jusqu’à 500 ans après. Les temples et pyramides, qui sont restaurés et maintenus en bon état, ont été témoins de ces grande civilisations qui ont prospéré dans le Soudan par le passé et ont influencé de grandes parties de l’Afrique.

Lien vers le site du Ministère du Tourisme soudanais  http://www.sudan-tourism.gov.sd/ar/